Les 7 étapes de création d’une campagne e-mailing

Selon VentureBeat, l’e-mail est le canal qui génère le retour sur investissement le plus élevé, devant le référencement payant et les réseaux sociaux. Il est donc important de l’inclure dans votre stratégie. Pour lancer une campagne e-mailing, vous pouvez faire appel à un agence ayant cette compétence, ou la créer vous-même. Aujourd’hui, nous vous partageons les étapes de la création d’une campagne !

 

1 – Constituez votre base de données

Pour envoyer une campagne e-mailing, il faut que vous ayez une liste d’adresses mail qualifiée. Avec l’entrée en vigueur du RGDP, tous les contacts de votre liste doivent être consentants. En termes d’e-mailing, il vaut mieux privilégier la qualité à la quantité. 50 personnes intéressées vont vous générer plus de retours que 1000 personnes qui n’ont rien demandé.

Pour récupérer des contacts, vous pouvez ajouter un formulaire d’inscription à votre newsletter sur votre site, demander à vos clients par mail ou physiquement s’ils vous autorisent à les inscrire dans votre base de données,…

 

2 – Ciblez vos contacts

Si vous avez installé un formulaire d’inscription à votre newsletter sur votre site, essayez de demander le maximum d’informations sur l’internaute. Plus vous avez d’informations sur vos contacts, plus votre liste est qualifiée, plus ce sera simple pour envoyer des offres personnalisées, plus votre mail va intéresser vos destinataires et plus vous aurez des retours.

 

3 – Définissez vos objectifs

Avant de créer votre campagne e-mailing, déterminez vos objectifs. Sur votre nombre de contacts, combien doivent l’ouvrir ? Combien doivent cliquer sur le lien vers votre site web ? Combien doivent acheter un produit ?

Fixez également le but global de votre campagne : promouvoir un produit, annoncer un nouveau produit, faire part d’une promotion, transmettre une enquête de satisfaction,…

 

4 – Préparez les contenus du mail

Lorsque vous avez ciblé vos contacts et défini vos objectifs, vous pouvez préparer les contenus visuels et textuels de votre mail. Vous pouvez créer des modèles en amont et remplir les champs pour personnaliser votre mail. Votre mail doit donner envie d’être lu, tant visuellement que textuellement. Nous recevons tous des dizaines de mails de promotion tous les jours, alors il faut que votre mail passe au-dessus de la pile.

Tout d’abord, votre objet doit être court et accrocheur, mais pas racoleur, sinon votre mail ira directement dans les spams de votre destinataire. Tous les mots présents dans l’objet considérés comme spam words iront directement dans les spams (exemples : « 100% gratuit », « certifié », « urgent », « miracle »,…).

 

5 – Placez un bouton d’action

Selon l’objectif de votre campagne, placez un bouton d’action, appelé « Call To Action », pour que l’internaute fasse ce que vous souhaitez. En plaçant un bouton « Acheter », « S’inscrire », « Participer », etc. le destinataire aura plus tendance à cliquer que si c’était un simple lien sans bouton.

 

6 – Programmez l’envoi de votre campagne

N’envoyez pas vos mails n’importe quel jour à n’importe quelle heure ! Si vous avez une cible BtoB (cible de professionnels), n’envoyez pas de mails le week-end. Privilégiez les mardis et jeudis en début de demi-journée (8h/9h – 14h/15h) car le lundi, votre destinataire aura tous ses mails du week-end à regarder et prêtera moins attention au vôtre et le mercredi et le vendredi sont des jours où certains parents ne travaillent pas.

Si vous avez une cible BtoC (cible de particuliers), il y a moins de règles qu’en BtoB. Les meilleurs moments seraient tôt le matin, quand votre destinataire se lève et regarde ses mails, le midi, pendant la pause déjeuner, et le soir, sur le trajet du retour du travail ou une fois rentré chez lui. Vous pouvez l’envoyer le week-end ou la semaine, cela dépend du contenu votre mail et de votre organisation (n’envoyez pas une offre spéciale si vous savez que vous ne pourrez pas gérer rapidement les retours (exemple : commandes sur votre site e-commerce) de votre campagne).

 

7 – Mesurez et analysez les résultats

Selon la plateforme à partir de laquelle vous envoyez vos campagnes e-mailing, vous allez avoir accès à différents indicateurs. Grâce à ces indicateurs, vous pouvez savoir si vous avez atteints vos objectifs et en conclure la performance de votre campagne.

Exemple d’indicateurs de performance :

  • Taux de délivrabilité (nombre de personnes ayant reçu le mail sur le nombre total de mails envoyés)
  • Taux d’ouverture (nombre de personnes ayant ouvert votre mail sur le nombre de personnes l’ayant reçu)
  • Taux de clic (nombre de personnes ayant cliqué sur un lien dans le contenu de votre mail sur le nombre de personnes l’ayant ouvert)
  • Taux de conversion (nombre de personnes ayant accompli l’action que vous souhaitiez (exemple : achat du produit mis en avant dans le mail) sur le nombre de mails envoyés)
  • Taux de désabonnement (nombre de personnes s’étant désabonnées à votre liste sur le nombre total de contacts de la liste)